EN
français
english
español
português
deutsch
Depuis 2003, l’association FÉEDA permet à des populations défavorisées, parfois isolées, d’accéder à une certaine indépendance alimentaire, le tout en utilisant des techniques écologiques peu gourmandes en ressources énergétiques. Aujourd’hui impliquée au Venezuela, l’association s’est donnée pour objectif de participer à l’autonomie alimentaire d’une école qui accueille 84 enfants issus de la communauté « Mata de Madera », dans les Llanos. Une priorité, dans une région marquée par l’isolement, où l'agriculture est rare, et qui n’a pas accès aux infrastructures électriques du pays. Un jardin pour nourrir 84 enfants Située dans les Llanos, entre les villes de Bruzual et Mantecal au Venezuela, une école de 84 enfants s’apprête à bénéficier du savoir et de l’aide prodigués par l’association FÉEDA, spécialisée dans la « formation et l’éducation à l’environnement et au développement approprié ». En effet, l’association espère partir en janvier 2017 et y mettre en place un potager vivrier
source : mrmondialisation.org - 14 november 2016
100%
0%
13338
Report
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Linkedin
Share on Pinterest
Share by e-mail
Share this on :
translate in :