EN
français
english
español
português
deutsch
Pendant plusieurs mois, le photographe Kai Loeffelbein a suivi les déchets électroniques de l’Occident jusqu’à leurs destinations finales : des décharges à ciel ouvert en Afrique et en Asie. Pour réaliser sa « topographie des e-déchets », Kai Loeffelbein est allé au Ghana, en Chine et en Inde. Il nous livre de ces voyages un témoignage déroutant sur la sombre réalité qui se cache derrière notre consommation effrénée de gadgets électroniques, et sur la triste fin d’objets sitôt sur le marché, sitôt désuet. Rendre visible un phénomène occulté à l’ampleur considérable Depuis 2011, Kai Loeffelbein s’attèle à documenter un monde que l’on voit rarement dans les publicités des grandes marques d'électro. Jugeant que la responsabilité du monde occidental par rapport à ses modes de consommation reste encore très largement à développer, voir à faire émerger, il a pris le parti de mettre son art au service d’une prise de conscience collective. Cette prise de conscience, c’est celle qui concerne
source : mrmondialisation.org - 03 november 2016
4881
Report
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Linkedin
Share on Pinterest
Share by e-mail
Share this on :
translate in :