EN
français
english
español
português
deutsch
La présence de résidus de pesticides dans l’alimentation conventionnelle pourrait expliquer la baisse de 25 % du risque chez les grands consommateurs de bio.
source : lemonde.fr - 25 october 2018
100%
0%
1887
Report
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Linkedin
Share on Pinterest
Share by e-mail
Share this on :
translate in :
Toni Beck - - 25 october 2018
On s'en doutait déjà mais c'est une bonne chose que ça commence à rentrer dans la tête de nos dirigeants